Le 1er janvier 2020, le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) a été remplacé par MaPrimeRenov, un système de financement des travaux de rénovation. Si vous désirez savoir ce qu’est exactement MaPrimeRénov, vous êtes au bon endroit. Dans la suite de cet article, nous expliquerons tout ce qu’il y a à savoir sur cette nouvelle prime de rénovation énergétique.

MaPrimeRénov, c’est quoi concrètement ?

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, de nombreuses primes visent à alléger le coût de vos travaux de rénovation. Nous pouvons d’ailleurs citer le CITE (le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique) et la prime « Habiter Mieux Agilité » octroyée par l’Anah. Quant à MaPrimeRenov, c’est une prime d’aide financière accessible aux propriétaires occupants sous conditions de ressources. MaPrimeRénov est en réalité la fusion entre le CITE et la prime « Habité Mieux Agilité » de l’Agence nationale de l’habitat. Elle est versée pour les habitats situés en France métropolitaine et en outre-mer, dont la construction est achevée depuis au moins 2 ans.

Qui est éligible pour MaPrimeRenov ?

Cette nouvelle prime de rénovation énergétique nommée MaPrimeRenov est uniquement attribuable aux ménages à revenu annuel modeste ou très modeste. En effet, contrairement au CITE, MaPrimeRénov ne sera pas accessible aux 20 % des ménages les plus aisés. Ces derniers continueront quand même à bénéficier des autres types de financements auxquels ils sont éligibles. On parle entre autres des aides de financement à la rénovation énergétique, telles que les primes énergies.

En plus d’appartenir à un foyer de revenu modeste, il y a d’autres conditions à réunir pour être éligible. Tout d’abord, vous devez être le propriétaire occupant d’un logement en France métropolitaine ou Outre-mer. Le logement en question doit avoir au minimum 2 ans d’ancienneté et doit être votre résidence principale. Ensuite, les travaux de rénovation d’isolation doivent avoir été effectués par une entreprise ou un artisan certifié RGE. Le RGE étant un certificat délivré par l’Etat et signifiant que la société est reconnue garant de l’environnement.

Démarches à suivre pour bénéficier de la nouvelle prime de rénovation énergétique

Si vous décidez de bénéficier de la nouvelle prime de rénovation énergétique, vous devez entreprendre les démarches avant le lancement des travaux. En fait, le processus de demande se fait en deux étapes : une étape avant et l’autre après les travaux de rénovation. Pour ce qui concerne les démarches à effectuer avant les travaux, vous devez envoyer une demande de prime sur le site maprimerenov.gouv.fr ou directement auprès des artisans avec qui vous souhaitez faire ces travaux. Sur le site, vous allez devoir fournir certains documents justificatifs. On vous demandera par exemple, les devis réalisés par une société certifiée RGE, des documents d’information fiscal ainsi que des pièces d’identité. Après l’étude de vos documents, vous recevrez une confirmation de votre accessibilité à la prime.

Une fois la confirmation reçue, vous pouvez entamer sereinement vos travaux de rénovation avec l’entreprise que vous aurez choisie. Et puis à la fin des travaux vous devez vous connecter sur le site de MaPrimeRénov pour demander le versement de votre prime. Il vous faudra alors, fournir la facture des travaux effectués ainsi que votre Relevé d’Identification Bancaire. Par ailleurs, il faut savoir que le montant maximal pouvant être reçu pour la prime de rénovation énergétique est de 20 000 euros. Cependant, il est possible de cumuler cette prime avec d’autres financements.

Avec quelles autres aides financières peut-on cumuler MaPrimeRenov ?

Pour la réalisation des mêmes travaux, vous pouvez cumuler la nouvelle prime de rénovation énergétique avec d’autres primes. Vous pouvez notamment le cumuler avec les certificats d’économie d’énergie (CEE), octroyés par les fournisseurs d’énergie comme l’offre d’isolation à 1 € par exemple. Il y a aussi la TVA à taux réduit, les aides d’Action Logement, les aides de collectivités locales, etc. Par contre, MaPrimeRénov, n’est pas cumulable avec les autres aides de l’Anah, ni avec les primes d’amélioration de l’habitat versées dans les DROM.

Les travaux éligibles pour MaPrimesRenov

De nombreux travaux sont pris en compte par la nouvelle prime de rénovation énergétique. Mais de façon générale, ce sont les travaux contribuant à l’économie de l’énergie et au respect de l’environnement qui sont les plus éligibles pour la prime. Ainsi, parmi les travaux éligibles en 2020, nous pouvons citer : les travaux d’isolation thermique, l’installation d’un système de chauffage économe et écologique, l’installation d’un système de production d’eau chaude sanitaire.

En outre, les travaux d’installation de ventilation double flux, les audits énergétiques et la pose de bornes de recharge pour véhicules électriques sont aussi pris en charge par MaPrimeRenov. Et pour finir, le raccordement aux réseaux de froid et de chaleur ainsi que l’installation de la partie thermique d’un équipement PVT eau sont également subventionnés.

En résumé, MaPrimeRenov est une aide financière mise en place pour encourager les solutions écologiques dans le secteur du bâtiment. Cette nouvelle prime de rénovation énergétique vise essentiellement des foyers modestes et très modestes contrairement au Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique. Afin de profiter de cette prime, il vous faut une entreprise certifiée RGE telle que la nôtre. Nous serons d’ailleurs honorés de vous accompagner pour vos travaux d’isolation à 1 €.